Astuce anti-gaspi : le doggy-bag !

En France, nous consommons 15% de nos repas au resto ; et dans le même temps, 42% du gaspillage dû aux consommateurs (=nous) à lieu à l'extérieur... c'est-à-dire au restaurant. Choquant, n’est-ce pas ? Pourtant une solution simple et efficace existe pour arrêter le gaspi au restaurant : le doggy-bag !

Le doggy-bag : une nouvelle habitude anti-gaspi à prendre

Imagine-toi dans un restaurant indien… Entre le naan au fromage, le riz à la noix de cajou et la grosse portion de butter chicken, tu ne parviens pas à tout faire entrer dans ton estomac. Le plat était succulent et pourtant quand le serveur vient retirer les plats en te demandant : “Vous avez terminé ?”, tu lui réponds : “Oui, je n’en peux plus, mais c’était excellent !”...

Pourquoi cette réponse ? (Nos coeurs de Waste Warriors saignent…) Pourquoi, surtout qu’il suffit d’ouvrir ta bouche encore pleine de saveurs orientales pour dire : “Oui, je n’en peux plus, mais je prendrais bien le reste en doggy-bag !”.

Simple à dire mais plus compliqué à faire, nous répondras-tu... On s’en doute car l’habitude n’est pas encore prise en France et la honte peut vite t’envahir à l’idée de passer pour un radin auprès de tes amis, de ton date ou de tes voisins de table ! Mets donc ton appréhension de côté et dis-toi qu’avec si peu de mots tu peux éviter de gaspiller.

Les avantages du doggy-bag

Hormis le gaspillage alimentaire, le doggy-bag possède plusieurs autres avantages que tu pourras partager avec tes voisins de table si tu sens que leur regard est beaucoup trop pesant (c’est une façon comme une autre de créer du lien avec les gens...) :

  • Rentabilise le coût de ton resto : la portion récupérée pourra te faire une partie de ton prochain repas - voire même un repas entier. Économiquement parlant, c’est intéressant, on ne va se le cacher, et si on peut éviter le gaspillage au passage, il ne faut pas hésiter !
  • Respecte ta faim, ton corps et la taille de ton estomac : il y a des restaurants particulièrement généreux dans les portions, ou tu as peut-être eu les yeux plus gros que le ventre en commandant. On fait tous des erreurs, même les meilleurs ! Garde-toi la possibilité de ne pas finir ton assiette et de finir chez toi. Les restes, ça se mange, surtout quand ça vient d’un restaurant qu’on a soigneusement choisi ! Vois-le comme un prolongement de ton plaisir gustatif…
  • Impossible de se prendre un râteau : dans la vie, on ne nous dit pas toujours oui, n’est-ce pas ? Mais avec le doggy-bag, tu as peu de risques de te faire remballer par le serveur. Alors ose, ça vaut le coup !

Les doggy-bags obligatoires dans les restaurants en 2021

En mai 2018, Bérangère Abba (Députée LREM, Haute-Marne) propose à l’Assemblée nationale un amendement pour obliger progressivement les restaurateurs à mettre à disposition des contenants aux clients pour leurs doggy-bags. L’initiative peut clairement faire changer les mentalités et faire prendre de nouvelles habitudes aux Français. Le must serait d’avoir dans son sac son propre contenant dès qu’on va au resto, pour éviter de contribuer à produire toujours plus de boîtes en plastique !

Alors, on prend une grande respiration, on demande et on est fier de son doggy-bag !


Article écrit par Sarah, notre Community Manager ! 

Laetitia Ramé
Brand Content Manager