Quelle est la différence entre DDM et DLC ?

Laura Mattei

9 months ago

Les dates et le gaspillage alimentaire

Le gaspillage alimentaire représente 10 millions de tonnes par an en France et coûte 16 milliards d’euros. La France a été la première à adopter un cadre législatif en la matière, avec la loi Garot du 11 février 2016, et le Pacte national de lutte contre le gaspillage alimentaire lancé le 14 juin 2013, qui fixe comme objectif la division par deux du gaspillage alimentaire à horizon 2025.

Sur ce sujet, les dates de péremption jouent un rôle essentiel : selon la Commission Européenne, elles sont responsables de 20 % du gaspillage alimentaire dans les foyers (eux-mêmes responsables de 33 % du gaspillage selon l’ADEME) et sont la plus grosse source de gaspillage dans la grande distribution. Globalement, les dates de péremption représentent 10 % du gaspillage alimentaire en Europe, soit une valeur comprise en 3 et 6 milliards d’euros tout au long de la chaîne alimentaire (WRAP, “Reducing foodwaste by extending product life”, 2015).

Deux dates de consommations 

Bien que les dates de péremption soient fixées et déterminées en interne par les fabricants, c’est le règlement européen INCO de 2011 (règlement n°1169/2011 du 25 octobre 2011) qui oblige tous les États membres à apposer une date sur leurs produits alimentaires.

Il existe deux types de dates, dont l’annexe X du règlement INCO fixe la traduction :

- La Date Limite de Consommation - “à consommer jusqu’au” : est un indicatif sanitaire soit une date après laquelle le produit peut présenter des risques pour la santé. Cette date doit s’apposer sur des produits considérés hautement périssables.

- La Date de Durabilité Minimale (ex DLUO) - “à consommer de préférence avant le/fin” : est un indicatif de qualité, soit une date après laquelle le produit perd des vertus organoleptiques sans présenter de risques pour la santé.




Une DDM s'écrit de 3 façons différentes 

Les Dates de Durabilité Minimale présentes notamment sur les produits alimentaires secs tels que le riz, les pâtes ou la semoule peuvent se présenter sous trois formes distinctes, impliquant une limite de consommation plus ou moins étendue. 


 

Si vous souhaitez en savoir plus sur les étiquettes, les différentes mentions sur nos produits et la distinction entre les dates de consommation, vous en saurez plus ici : 

Comprendre les étiquettes et les dates


La DCR, Date de Consommation Recommandée

Qu'est-ce que la Date de Consommation Recommandée ? Il est possible que vous n'ayez jamais entendu parler de cette date, tout simplement parce qu'elle n'existe que pour les oeufs ! En effet, la DCR correspond à la date d'expiration des œufs et est fixée à 28 jours après la ponte.

Mais le mieux pour savoir si un oeuf est toujours bon, c'est de faire le test du verre d'eau ! Découvrez en vidéo comment le réaliser !


Avant les dates, l'instinct  

Cependant et quelque soit l'aliment, n'oubliez pas, avant de consommer un produit, de vous fier aussi à votre instinct !  Observez, sentez et goûtez la nourriture avant de la consommer ! 


Envie d'en savoir plus sur les dates ? 

Pourquoi les dates ont-ELLES été créées ? 

Quel lien avec les fabricants ?   

Laura Mattei

Content Editor