Optimiser la gestion de la démarque en grande distribution

Le cas de l’Hyper U Les Herbiers

Dans le cadre de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets, nous vous proposons de découvrir la démarche « Zéro-Déchet non valorisé » de l’Hyper U des Herbiers, quatrième plus grand Hyper U de France.

L’Associé Système U Dominique Morin a souhaité mettre en place une politique de gestion totale de ses déchets. Pour atteindre son objectif, l’équipe du magasin mise sur la complémentarité d’actions anti-gaspi.

Découvrez-les ci-dessous étape par étape !

Résultat ? 95% des invendus et déchets alimentaires sont redistribués ou recyclés

1. Le stickage

Pour arriver à un tel constat, le magasin a tout d’abord mis en place une zone anti-gaspi. Depuis bientôt deux ans, il y applique une promotion de -30% sur les produits frais à dates courtes. Cette zone, théâtralisée avec une « vitrine anti-gaspi » permet de sensibiliser la clientèle à un comportement d’achat plus responsable en magasin. Le consommateur peut ainsi profiter de produits moins chers mais à consommer rapidement.

Résultat : cette étape lui permet de valoriser 42% de ses invendus et d’offrir aux clients une gamme de produits accessibles toute l’année.


2. Le don aux associations

Deuxième étape, le magasin a considérablement amélioré sa gestion du don associatif en faisant appel à Comerso, société spécialiste de la logistique du don. Tous les matins, le chauffeur de Comerso vient collecter les invendus pour les redistribuer aux antennes locales des Restos du cœur et du Secours Populaire Français. En faisant appel à ce prestataire, le magasin s’assure de la qualité du don : les produits sont tracés, la chaine du froid respectée et le magasin s’assure que les aliments collectés respectent la législation sur les produits éligibles et non éligibles au don. Comerso gère les relations avec l’association. Leurs responsables de zone veillent à ce que l’association soit correctement équipée en matériel et réalise des collectes tous les jours dans des conditions optimales.

Résultat ? Dominique Morin valorise 37% de ses invendus grâce au don.

3. Les paniers Too Good To Go

Les produits frais non éligibles au don, ou n’ayant pas été récupérés dans la vitrine de stickage sont proposés aux utilisateurs de l’application Too Good To Go à J-2 sous forme de paniers surprises.

Cette démarche permet au magasin de valoriser 6% de ses invendus, de dynamiser son image de marque auprès d’un réseau de plus de cinq millions d’utilisateurs de l’application Too Good To Go et de générer un trafic de clientèle supplémentaire. « On récupère de la marge avec Too Good To Go tout en montrant au grand public qu’on est un magasin zéro poubelle » remarque Charlène Démé, responsable qualité.

Résultats ? Cette méthode a permis à l’Hyper U des Herbiers de diviser par deux le nombre de produits jetés après stickage et don, les seuls produits jetés étant désormais ceux considérés comme « invendables » pour des raisons de qualité.

4. La méthanisation

Enfin, depuis septembre dernier, l’Hyper U des Herbiers valorise plusieurs produits, notamment ses fruits et légumes inconsommables, via une nouvelle démarche : la méthanisation. Les biodéchets sont envoyés au « Gaec la Bienvenue », une ferme biologique de 140 hectares située à deux pas des Herbiers, en Vendée. Jérôme et Emmanuel Pineau, deux frères qui dirigent cette exploitation familiale, s’occupent alors de transformer le gaspi en énergie. Et voilà comment des produits autrefois jetés en vrac et non valorisés sont transformés en électricité !

Résultat ? La valorisation des biodéchets a entraîné une division par deux des bennes déchets. L’Associé Système U fait ici une action écologiquement responsable tout en allégeant sa facture déchets.

Alors que la grande distribution génère à elle seule 14% du gaspillage alimentaire, l’imbrication de ces initiatives démontre que le zéro déchet est à la portée des magasins. Ou quand la performance économique rencontre l’utilité sociale et environnementale. 


Article rédigé par Clément Carreau, Responsable grande distribution. 

Laetitia Ramé
Brand Manager