Quel est l'impact écologique du chocolat sur la planète ?

Laura Mattei

a month ago

Vous avez déjà connu ce sentiment de culpabilité après avoir englouti la moitié d’une tablette de chocolat ? Nous aussi, rassurez-vous. Qu’il soit noir, au lait, en tablette, en pâte à tartiner ou en barre chocolatée, nous adorons le chocolat ! Et si on vous disait que finir son chocolat était bon pour la planète ?


Le chocolat, péché mignon des Français

Le chocolat est l’un des aliments préférés des Français, un “or noir” dont nous raffolons en toute occasion. Avec 8kg de chocolat consommés par an et par habitant, soit l’équivalent de 40 tablettes, nous nous plaçons même au sixième rang des plus grands consommateurs de chocolat au monde !*

Petite particularité surprenante en France, nous nous distinguons par notre propension à consommer du chocolat noir, ce dernier représentant 30% de notre consommation moyenne contre 5% pour la moyenne européenne.* De quoi nous qualifier de véritables puristes du cacao ! Et ce n’est pas plus mal, car c’est dans le chocolat noir que nous tirons profit de tous les bienfaits du cacao.


Quels sont les bienfaits du chocolat ?

Souvent pointé du doigt pour sa richesse calorique, le chocolat présente toutefois de nombreuses vertus bénéfiques à notre santé !

En effet, le cacao est l’un des aliments les plus riches en flavonoïdes. Il confère ainsi au chocolat un grand pouvoir antioxydant, excellent pour lutter contre l’hypertension et les maladies cardiovasculaires. Riche en fibres et en magnésium, le chocolat est un super allié pour réguler notre transit intestinal et booster notre système nerveux !

Avec un apport énergétique de 500kcal pour 100g, le chocolat doit toutefois rester une petite gourmandise à consommer avec modération, et à ne surtout pas gaspiller !


Quel est le poids écologique du chocolat ?

Si vous cherchiez un argument pour terminer votre tablette de chocolat, ou du moins éviter de la gaspiller, le voici : chacun des produits alimentaires que nous consommons a un impact écologique sur la planète, et celui du chocolat n’est pas des moindres !

En effet, l’industrie du cacao est la troisième cause de déforestation au monde*** (après la culture du soja et la production d’huile de palme). En devenant le premier producteur mondial de fèves de cacao, la Côte d’Ivoire est le pays qui souffre le plus de cette déforestation et a perdu plus de 13000 hectares de forêts entre novembre 2017 et septembre 2018.**

Par ailleurs, l’empreinte hydrique du chocolat est extrêmement importante. On estime qu’il faut 3400 litres d’eau**** pour produire une tablette de 200gr ! À cela s’ajoute les multiples transformations subies par le chocolat, notamment l’ajout de sucre, de lait, de graisse végétale, portant ainsi l’empreinte carbone d’une tablette de 200gr à 1kg de CO2*****


Le chocolat présente donc une empreinte écologique importante qui pèse lourd sur notre belle planète. Une excellente raison pour ne pas le gaspiller et savourer chaque carré ! D’autant plus que le chocolat est un produit en DDM (Date de Durabilité Minimale), ce qui signifie qu’il peut être consommé bien au-delà de la date indiquée ! Alors si votre chocolat a légèrement blanchi, n’ayez craintes et faites fis des apparences, car le goût sera toujours au rendez-vous.

Bonne dégustation chocolatée !


Source : *Syndicat du chocolat **Mighty Earth ***All4trees ****Statista *****Base Carbone de ADEME

Laura Mattei

Content Editor