Ouvrir son commerce : quels outils de paiement ?

Un super concept, un emplacement de rêve et un marketing mix soigné ne suffiront pas (même si c'est un bon début !) pour réussir le lancement de votre boutique ! ll faut également bien réfléchir aux outils à mettre en place pour ouvrir son commerce pour proposer la meilleure expérience qui soit à vos clients. Nous vous proposons quelques conseils avec cette série d’articles dédiés aux artisans et aux professionnels. Aujourd’hui, nous passons en revue les solutions de paiement !

Même si certains s’accrochent aux espèces sonnantes et trébuchantes, la tendance est au paiement dématérialisé. Bon nombre de nouveaux commerces précisent d’ailleurs n’accepter que le paiement en carte bancaire.

Née dans les années 1980, la carte bancaire à puce a encore de beaux jours devant elle, grâce à son évolution constante. Apparu en 2015, le paiement sans contact est devenu incontournable dans la majorité des commerces de proximité européens : supérettes, artisans-boulangers, tous les professionnels s’y mettent. Toujours plus rapide et flexible, il permet de gagner quelques précieuses secondes et de fluidifier le parcours client en magasin.

En 2018, plus de 2 milliards de transactions ont été réalisées sans contact en France !

D’après une étude Xerfi sur les moyens de paiement alternatifs, la carte bancaire restera le moyen de paiement préféré jusqu’en 2022 au moins.

Carte bancaire ou non, le portefeuille oublié n’est plus une excuse ! Voici quelques solutions nouvelles génération que vous pouvez installer dès l'ouverture de votre commerce :

- Apple Pay permet à vos clients de payer avec leur iPhone ou leur Apple Watch, facilitant ainsi l'étape de l'encaissement. Idem avec Google Pay. Ces outils sont des plus puisqu'elles digitalisent le paiement dans votre commerce.

- Lydia, pareillement, est une application mobile. En ayant au préalable lié leur carte bleue à leur compte Lydia, les deux parties peuvent échanger de l’argent via leur numéro de téléphone ! Franprix a d’ailleurs mis en place cette solution dans ses supérettes. 

- Hipay ou Adyen, quant à eux, sont des nouveaux terminaux, sous forme de tablettes mobiles, qui font à la fois office de caisses et terminaux de paiement. Les clients peuvent ainsi acheter et régler dans les allées du magasin. Idéal pour concrétiser l’intention d’achat au plus vite.

Enfin, de nombreuses applications & outils dédiées aux professionnels (comme le fait Too Good To Go pour la gestion des invendus), intègrent désormais ces solutions et permettent au client de payer en amont directement via l’application, par carte bancaire ou via Paypal, et vous libèrent donc de cette tâche. 

Vous ouvrez votre commerce prochainement ? Vous souhaitez en savoir plus ? C'est par ici ! 

Stéphanie Moy
Responsable des Relations Presse