C'est quoi le gaspillage alimentaire en 2018 ?

Tu l’auras compris, notre crédo, c’est la lutte contre le gaspillage alimentaire. Pourquoi ? Car celui-ci est responsable de plusieurs conséquences non-négligeables sur notre planète, et donc sur nos vies.

Ce n’est pas qu’une question d’éthique ou de savoir-vivre, mais aussi une question d’avenir, et lorsque l’on voit les chiffres aujourd’hui, on comprend pourquoi !





Le monde et ses excès


Chaque année, ce sont 1,3 milliards de tonnes de nourritures qui sont jetées ou perdues sur l’ensemble du globe ! C’est beaucoup, et ça ne va pas en s’améliorant. Tu veux un chiffre plus parlant ? Il suffit de demander : cette masse correspond à 1/3 des aliments que l’on produit sur la planète ! Paradoxalement, quelques 815 millions d’individus souffrent de la faim dans le monde, un évolution de tout de même 38 millions de personnes en plus par rapport à 2016. Hmm, pas très logique ...


Tu te doutes bien qu'en plus, nous ne jetons pas de la même façon. Plus on a accès à de grandes quantités de nourriture, plus on gaspille. Un Malien jettera en moyenne 9 fois moins qu’un Français ou un Américain par an : 11kg contre 95kg ! Plus on peut consommer, plus on consomme. L'offre et la demande. Miracle. Rien qu'avec ce que l'Europe jette chaque année, on pourrait nourrir 1 milliard de personnes.


Et le gaspillage alimentaire n'est pas le même partout : s'il est surtout important lors de la production et du stockage dans les pays en voie de développement, faute d'infrastructures, dans les pays développés, il explose lors de la vente et de la consommation (ce qui n'est pas terrible terrible puisqu'en fin de chaîne, les produits jetés ont aussi un bilan carbone plus important.)

Et dans ces mêmes pays développés, le plus absurde ? Le plus absurde c'est qu'il existe une eugénisme poussé des produits, pour qu'ils soient alléchants aux yeux des acheteurs. Donc tous les fruits et légumes qui ne sont pas parfaitement conformes à l'idée qu'on s'en fait sont jetés. Sans regard en arrière. Pas cool.






Tu crois qu’on n’est pas comme ça ?


« Ouais mais ça c’est les autres, en France, on n’est pas comme ça ! ». Détrompe-toi jeune fou, en France on n’est pas les plus écolos ! On gaspille 10 millions de tonnes chaque année si l’on additionne la production, la distribution, la restauration et les foyers. À la maison, on parvient à gaspiller 29 kg par personne, dont 7kg de produits toujours emballés. En moyenne, c'est évidemment une moyenne. Mais ça fait déjà un bon poids ! Et ce sont nous, consommateurs, qui gaspillons le plus : 33% du gaspillage alimentaire a lieu lors de l'étape consommation. La bonne nouvelle, c'est que du coup, le pouvoir de changer est entre nos mains !



Petite infographie du Monde, sympatoche




Et les conséquences de tout ça ? 


Si le gaspillage alimentaire était un pays, il serait le 3ème plus grand pollueur au monde derrière les Etats-Unis et la Chine, avec un rejet de 3,3 giga tonnes de gaz à effet de serre par an. Autre conséquence sur l'environnement : l'eau gâchée ! Lorsque l'on sait qu'il faut une baignoire d'eau pour produire une baguette de pain ou 70 baignoires d'eau pour 1kg de boeuf, on y pense à deux fois avant de jeter ce qu'il nous reste. Chaque année, la nourriture non consommée engloutit 250 km cube d'eau, 3 fois le Lac de Genève quoi.


Économiquement, les pertes liées égalent le PIB de la Suisse, soit 750 milliards de dollars par an (décidément les Suisses ont le dos rond dans cet article). Et je parle de tout ça sans mentionner toute l'énergie et les autres ressources naturelles utilisées pour la production, le transport et le stockage des produits qui finiront malheureusement dans nos bennes.




Maintenant, agissons !


Voilà, maintenant tu sais tout. Tu as été touché par la lumière ! Tu ne pourras plus dire que tu ne savais pas ! Mais attention, nous ne sommes pas fatalistes, et il est encore temps de faire changer les choses ! De plus en plus d'associations et d'initiatives voient le jour partout dans le monde, afin de sensibiliser et d'agir à leur échelle contre le gaspillage alimentaire ! Nous sommes de ceux-là, alors, tu nous rejoins ? :)

Antoine Clochon