Restaurant éco-responsable : par où commencer ?

Laura Mattei

a month ago

D’après une étude réalisée par The Fork, 90% des clients recherchent des restaurants écoresponsables. En effet, les consommateurs d’aujourd’hui aimeraient avoir la possibilité de choisir un restaurant de manière éclairée. Et de l’autre côté de la chaîne, les restaurateurs sont de plus en plus soucieux d’entamer cette démarche et d’être valorisés pour leurs efforts.

C’est la raison pour laquelle FiG et The Fork ont mis en place un label éco-responsable pour valoriser les restaurateurs engagés.

Dans cet article, nous vous partageons 4 conseils pour entamer une démarche éco-responsable dans votre restaurant.


Qu’est-ce que l’alimentation durable au sein d’un restaurant ?

Réfléchir à une alimentation durable, c'est trouver des solutions pérennes pour nourrir la planète. Et cela en préservant nos ressources naturelles et énergétiques.

Cette question, c’est l’essence même de la mission de FiG (Food Index for Good), une association qui identifie, accompagne et met en valeur les restaurants éco-responsables.

Si FiG a choisi de s’investir dans l’éco-responsabilité des restaurants, c’est parce que “l’alimentation est un levier immense pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre. Il ne tient qu’à chacun d’entre nous de modifier notre manière de nous alimenter et ce que nous mettons dans notre assiette.” affirme Eva, Fondatrice de FiG.

Les chefs et les restaurateurs ont effectivement un grand rôle à jouer pour être des leaders d'opinion et entraîner un plus grand nombre vers une alimentation durable. Mais alors, par où commencer ?


4 conseils pour devenir un restaurant éco-responsable

Le zéro-déchet est une démarche de longue haleine qui se met en place petit à petit, au quotidien. Au cours de notre échange, Eva nous a livré quelques conseils pour limiter l’empreinte carbone de son restaurant. D’après elle, “ce sont les aliments qui pèsent le plus dans l’empreinte carbone d’un restaurant.”

1- Mettre le végétal au cœur de nos assiettes

La production de viande pèse lourd sur le climat. Pour limiter son empreinte carbone, nous ne pouvons que conseiller de “mettre en valeur le végétal et de considérer la viande et le poisson comme des accompagnements occasionnels. Cela fera déjà une énorme différence” déclare Eva.


2 - Respecter les saisons

La saisonnalité des aliments est un des critères à prendre en compte pour être un restaurant éco-responsable. Par exemple, lorsque l’on mange une tomate en hiver, celle-ci a nécessité beaucoup plus de ressources naturelles et énergétiques pour être produite. Elle aura par ailleurs certainement moins de goût qu’une tomate de saison ainsi que moins de nutriments.


3 - Privilégier le bio et/ou le local

Aussi, un restaurant peut agir sur l’impact de son restaurant en privilégiant des produits bio et/ou locaux afin d’éviter les pesticides et de réduire l’impact du transport. Travailler en circuit-court permet également de limiter les pertes qui peuvent avoir lieu entre les différents intermédiaires.

Pour appliquer ces 3 conseils, “il ne faut donc pas hésiter à repenser sa carte et surtout à raccourcir celle-ci, utiliser un même ingrédient dans plusieurs plats…” déclare Eva.


4 - Limitons les déchets et le gaspillage alimentaire

Enfin, pour être éco-reponsable et tendre vers le zéro-déchet, un restaurant peut mettre en place tout un tas d’actions pour limiter ses déchets : éviter les emballages à usages uniques, recycler les déchets, composter et revaloriser les invendus sur l’application Too Good To Go par exemple.


Un label éco-responsable pour les restaurateurs engagés

“Face aux attentes des consommateurs et à l’envie d’agir des restaurateurs, l’idée du label nous est venue comme une opportunité unique d’aider les restaurants et de les engager.”, nous explique Eva.

Pour attribuer ce label, FiG s’appuie sur les pratiques réelles du restaurateur, notamment sur leurs factures. Ce procédé leur permet de réaliser un diagnostic de leur impact sur l’environnement, puis de proposer des actions d’amélioration ainsi qu’un accompagnement.

Une fois le label attribué à un restaurant, l’engagement environnemental de ce dernier est mis en lumière, notamment à travers leur partenariat avec The Fork.

Restaurateurs, n’attendez plus pour entamer votre démarche éco-responsable ! Et pour limiter le gaspillage alimentaire au sein de votre restaurant, rejoignez notre communauté aux côtés de 20 000 restaurateurs Français :

Rejoindre Too Good To Go

Laura Mattei

Content Editor