Retail : le phygital, c'est quoi ?

Le commerce du futur intègrera le phygital ou ne sera pas. Ce mot-valise peut paraître mystérieux, et pourtant sa place est de plus en plus grande parmi les tendances retail pour les années à venir. Issu de la fusion entre physique et digital, le phygital fait partie intégrante de la digitalisation des commerces.

Que signifie-t-il pour vous qui êtes commerçant, gérant de supermarché, ou même collaborateur dans le secteur de la restauration ?

Tout d’abord, petite définition. Le phygital est, selon la FFCP, un domaine d’expertise consistant à intégrer de façon efficace les atouts du monde digital en lieux physiques.

Le phygital commerce, c’est donc l’intégration de techniques auparavant réservées au domaine digital, au sein d’un point de vente physique. L’objectif ? Améliorer le parcours client mais aussi augmenter la conversion en magasin et réduire les frustrations. Tout un programme ! Finalement, c’est un peu l’étape suivant une première digitalisation de votre commerce, dont nous vous parlions précédemment.

Prenons un exemple concret : dans un point de restauration, installer des bornes interactives où le client peut commander en ligne sans faire la queue est une mise en place phygitale. Elle permet de réduire l’attente du client en lui proposant un parcours fluide (pas de queue, possibilité de choisir sans se presser et de revenir sur ses choix, etc.).

Bien que le digital soit de mise aujourd’hui, nombreux sont les consommateurs à encore se rendre dans un point de vente physique aujourd’hui (ils sont même 90% à le faire) ; en parallèle, le digital est lui aussi de plus en plus présent. Intégrer des dispositifs digitaux à l’intérieur du point de vente physique a donc une valeur ajoutée pour ce dernier, puisque cela permet de bénéficier des avantages des deux canaux et donc de transformer l’expérience client en une expérience toujours plus personnalisée et personnalisable.

Pour les supermarchés notamment, et dans le retail globalement, le phygital va vite devenir incontournable. Que ce soit au niveau de la traçabilité des produits, des informations nutritionnelles, de l’anti-gaspillage ou encore de la commande de produits en rupture de stock, les options sont nombreuses et à forte valeur ajoutée.

Vous êtes-vous déjà posé la question de la digitalisation de vos invendus, pour amorcer votre transition vers un commerce plus digital ? Plus de 7000 commerçants l’ont fait et en sont satisfaits au quotidien !

Renseignez-vous et inscrivez-vous en 1 minute, simplement en cliquant ici ! 

Laetitia Ramé
Brand Manager