Une salle de bain zéro-déchet : c'est possible !

La semaine dernière, je te parlais de comment réduire tes déchets dans ta cuisine.

Aujourd’hui on attaque doucement avec un kit d’objets pour ta salle de bain respectueux de l’environnement mais également de ta santé.

La transition vers le zéro-déchet peut parfois paraître longue et compliquée (alors que ça peut-être hyper simple), et c’est normal de ne pas avoir envie de faire toutes ses tambouilles de produits d’hygiène soi-même. Heureusement, de plus en plus de marques, certifiées bios et naturelles, facilitent cette transition. Shampooing et dentifrice solides, savon doux pour ta peau, brosse à dent biodégradable,... Tu peux trouver des produits durables qui te feront faire des économies et avec zéro emballages superflus.

L'hygiène bucco-dentaire

Pimp my salle de bain

Près de 300 millions de brosses à dents sont vendues chaque année en France. Ces brosses à dents, qui n’ont qu’une durée de vie limitée (deux à trois mois), finissent par se retrouver au fond de ta poubelle, et ne seront jamais recyclées à cause de leur composition en plastique. Il est estimé que par an, 1400 tonnes de brosses à dents sont jetées rien qu’en France. Sachant que le taux de recyclage du plastique en France est de 23%, tes anciennes brosses à dents sont sûrement en train de couler des jours heureux sur le 7ème continent, faisant copines-copines avec d’autres déchets plastiques. Pas jojo.

Les tubes de dentifrices traditionnels ne sont pas en reste dans la balance des déchets, puisque 3 000 tonnes de tubes sont jetées par an à l’échelle mondiale, conjointement avec 70 000 tonnes de pâte de dentifrice restée coincée au fond de ces mêmes tubes. 

Récemment, les dentifrices ont fait beaucoup parler d’eux, puisque certains de leurs ingrédients se sont révélés potentiellement nocifs à long terme pour la santé. Pour pallier ces conséquences tragiques pour l’environnement et pour ta santé, tu peux te tourner vers des alternatives naturelles.

Les brosses à dents

Pour les brosses à dents, il est aujourd’hui possible de trouver en magasin spécialisé (bio, pharmacie, boutiques indépendantes), des brosses à dents en bambou, qui sont quasiment 100% biodégradables. Elles peuvent être directement compostées, et ne contiennent aucun plastique qui pourrait menacer ta santé.

Pour une transition en douceur, certaines marques proposent des brosses à dents avec des têtes rechargeables. Le manche de la brosse à dent est en plastique sans BPA, mais les têtes sont recyclables et peuvent être changées tous les trois mois. Le manche est ainsi réutilisable à l’infini, donc bien qu’en plastique, il ne représente pas exactement un potentiel déchet. Tu peux en faire un héritage familial, par exemple, et transmettre cette brosse à dents à tes enfants, qui eux-mêmes la transmettront.. bon tu m'as comprise.

Les dentifrices

Pour le dentifrice, la transition peut être dure ! Tu peux déjà faire un premier pas vers des compositions plus saines en achetant des dentifrices bios et en regardant bien la liste des ingrédients. Sinon, pour effectivement réduire tes déchets, tu peux passer au dentifrice solide, qui n’a pas grand-chose à envier à ses copains en tube.

Très compact, il s’utilise facilement puisqu’il te suffit de mouiller ta brosse à dent puis de la frotter sur le dentifrice. Ses différents goûts sauront te satisfaire autant que des dentifrices classiques, et le seul déchet qu’il représente est compostable, puisqu’il s’agit du petit bâtonnet en bois qui facilite la prise en main du dentifrice.

Sous la douche

Si seuls 23% des déchets plastiques en France sont recyclés, tu imagines bien que certaines de tes bouteilles de shampoings et de gels douches ont aussi pris le large vers le 7ème continent…

Au-delà de leur packaging, la composition de ces produits peut également polluer l’eau, or c’est l'une de nos ressources les plus précieuses, déjà mise à rude épreuve par différentes industries. Alors hop, nous voici avec des alternatives zéro-déchet !

La douche que tu n'auras pas demain. Ni après demain. Ni peut-être jamais :( Mais peut-être quand même.


Pour le corps

Dans la cuisine comme dans la salle de bain, le savon de Marseille est vraiment ton meilleur ami. Sa composition respecte tous les types de l’eau et n’altère pas la qualité de l’eau. Juliette, ma voisine de bureau, nous rappelle que le VRAI savon de Marseille n’est composé que de 4 ingrédients : huile d’olive, eau, sel et soude. Le savon d’Alep peut aussi très bien faire l’affaire !

Psst : bio c’est toujours mieux !

Pour les cheveux

Tout comme le dentifrice, il existe maintenant des shampooings solides, bios ou non (à savoir que les shampoings bios moussent moins que les shampoings aux compositions traditionnelles.)

Petit conseil, pour le conserver, il vaut mieux lui trouver une petite boite en métal ou en verre pour avec un couvercle, pour qu’il ne s’émiette pas sous la douche au contact de l’eau.

Si tu n’es pas convaincu, tu peux toujours favoriser les produits liquides mais dans de gros bidons. J’ai depuis 3 ans maintenant deux bidons de 1L de shampoing et de gel douche, que je recharge à peu près tous les ans dans mon magasin en vrac. J’ai toujours sur moi des anciens petits formats de gels douche et shampoings, que je remplis depuis mes gros bidons lorsque je voyage.

Accessoires de douche

En ce qui concerne les roses de douche pour te laver, je te conseille simplement de les remplacer par des gants de toilettes ou par une éponge Konjac qui est naturelle et exfolie en douceur ta peau sans l’agresser.


Des accessoires qui durent dans le temps !

On a tous le réflexe d’utiliser des disques de coton et des cotons-tiges puis de les jeter à la poubelle. Cependant, même si ces petits déchets semblent disparaître comme par magie une fois dans la poubelle, leur petite taille leur permet de s’échapper encore plus facilement vers les cours d’eau et dans la nature, pour rejoindre tes vieilles brosses à dent ou finir dans l’estomac des espèces marines...

Les disques de cotons réutilisables

Pour se débarbouiller le visage, rien de mieux que les cotons réutilisables. Ceux-ci sont très doux, sont parfois même vendus avec des couleurs et motifs, et peuvent se laver aisément à la machine. Ils peuvent s’acheter en lot, et même si leur prix peut paraître plus onéreux au départ, leur usage infini permet de couvrir vite ce coût.

Pour le type de tissu, je favorise souvent les disques réutilisables en fibres de bambou, produit dans des forêts responsables. La culture du coton requiert beaucoup, et risque d’assécher les sols.


Economiques, pratiques, écologiques.


L’oriculi

L’oriculi est un -mot rigolo- nettoyeur d’oreille écologique, dont l’utilisation est similaire aux cotons-tiges mais il est réutilisable à vie. S’il se casse, il est de toute façon compostable et donc biodégradable.

Voilà, tu as toutes les premières étapes pour commencer ton kit de salle de bain zéro déchets. Comme je te l’ai dit, nous commençons doucement mais sûrement notre transition vers un mode de vie de TooGoodeur responsable !

Evidemment, les astuces zéro-déchet ne sont jamais finies, et nous reviendrons bientôt avec un nouvel article.

La phrase pour conclure cette semaine de l’anti-gaspi :

« Le meilleur déchet est encore celui qui n’existe pas ! »


(Merci à Alicia Thilmont, encore une fois, pour l'écriture de cet article, et à Juliette pour ses photos. Va vite jeter un coup d'oeil à son Instagram, plein de conseils et d'inspiration !)

Laetitia Ramé

Sauve ton prochain repas !

Toi aussi change le monde ! Rejoins-nous, télécharge l'appli, emmène-nous partout !

App StoreGoogle Play