Le gaspillage alimentaire, un problème global

Le gaspillage alimentaire, un problème global

Chaque année, 1,6 milliard de tonnes de nourriture sont gaspillées. Cet énorme problème affecte l'économie, l'environnement et la société, tant à l'échelle nationale que mondiale. L'ONU l'a d'ailleurs inclus dans ses Objectifs de Développement Durable visant à "assurer un avenir meilleur et plus durable pour tous". 

Qu'est-ce que le gaspillage alimentaire ?

Le gaspillage alimentaire - ou les pertes alimentaires - concerne un aliment comestible qui est jeté ou perdu sans avoir été consommé. 

Ce n'est pas seulement la nourriture qui est gaspillée, mais aussi toutes les ressources qui ont servi à sa production, de l'eau à la terre en passant par la main d'œuvre. 70% de l'eau utilisée dans le monde sert ainsi à l'agriculture.

Un tiers de la nourriture produite dans le monde est gaspillée.

On peut en voir les effets sur :

L'environnement : Lorsque de la nourriture est gaspillée, elle finit dans une décharge où elle se décompose et rejette du méthane, un gaz à effet de serre dangereux pour notre environnement. 8% des émissions mondiales de gaz à effet de serre proviennent des déchets alimentaires. Cela signifie que si le gaspillage alimentaire était un pays, il serait le troisième plus grand émetteur de CO2 (après la Chine et les États-Unis).

L'économie : Le coût annuel du gaspillage alimentaire est d'environ 1 065 milliards de dollars.

Société : Le gaspillage alimentaire est un problème d'autant plus grave lorsque l'on sait que 870 millions de personnes dans le monde souffrent de la faim. Cela équivaut à 2,5 fois la population américaine. 

Dans certains pays, plus de 40% de la nourriture produite est gaspillée à un moment dans la chaîne de production alimentaire. C'est un problème qui peut être résolu, mais le niveau de sensibilisation à l'heure actuelle reste assez faible. Par conséquent, le travail à faire est encore titanesque pour sensibiliser la population à l'urgence de la situation. Si nous continuons sur la même voie qu'actuellement, le Boston Consulting Group estime que le gaspillage alimentaire atteindra d'ici 2030 2,1 milliards de tonnes, soit l'équivalent de 1500 milliards de dollars.


La chaîne du gaspillage alimentaire

Le gaspillage alimentaire a lieu durant toute la chaîne de production alimentaire, de la ferme à l'assiette.

Production –  A ce stade, ce sont les diktats de l'industrie pour des fruits & légumes d'aspect "parfait" qui contribuent en grande partie aux 32% d'aliments gaspillés lors de la chaîne de production (Boston Consulting Group, 2018).

Manipulation, traitement et stockage - A ce stade, des erreurs de manipulation peuvent affecter la qualité des produits. L'apparence et l'emballage peuvent également être problématiques, car le produit doit être conforme aux normes du fabricant pour être vendu. Par conséquent, si une machine colle la mauvaise étiquette sur un produit ou qu'un employé renverse une palette et abîme les packagings, ces produits ne seront plus mis en vente. 

Distribution et vente - Le dernier stade intervient lorsque les produits sont transportés dans les magasins et supermarchés puis vendus aux clients. Ici, le gaspillage a lieu à cause des durées de vie limitées des produits. Cette durée de vie est dictée par l'étiquetage des produits, qui peut varier et porter à confusion. 

Le problème vient également du fait que les consommateurs s'attendent à trouver des aliments frais - comme des pâtisseries, des fruits et légumes - à toute heure de la journée. Pour faire face à cette demande, les produits les plus anciens n'ayant pas été vendus sont souvent jetés et remplacés par des produits plus frais.

Dans la chaîne alimentaire, le gaspillage peut aussi avoir lieu si les magasins se trompent sur le stock dont ils ont besoin. Cela peut arriver pour diverses raisons : un supermarché peut par exemple s'attendre à vendre beaucoup de glaces pour l'été, mais si la météo est finalement mauvaise, les glaces invendues seront jetées. 

Lorsque la nourriture parcourt toute cette chaîne sans être gaspillée, elle arrive dans un foyer, où se produit le gaspillage alimentaire qui a le plus fort impact économique. Cela est dû au fait que plus le produit avance dans la chaîne alimentaire avant d'être gaspillé, plus il aura eu besoin de ressources : de ce fait, il "coûte" d'autant plus lorsqu'il est jeté. 

Plusieurs facteurs expliquent le gaspillage alimentaire à la maison : 

  • Un manque de planification avant d'aller faire les courses (surconsommation)
  • Les produits "moches" sont souvent laissés de côté
  • Une confusion entre les différentes dates de péremption 
  • De mauvaises conditions de stockage qui réduisent la durée de vie du produit
  • Une partie des produits non-utilisée
  • Manque d'utilisation du congélateur


A propos des 17 Objectifs de Développement Durable de l'ONU 

Les Objectifs de Développement Durable (ODD) visent à créer un avenir meilleur et plus durable pour tous. Ils abordent les défis mondiaux auxquels nous sommes confrontés, notamment ceux liés à la pauvreté, aux inégalités, au climat, à la dégradation de l'environnement, à la prospérité, à la paix et à la justice. Les Objectifs sont interconnectés et doivent être tous atteints d'ici 2030 pour ne laisser personne de côté (ODD de l'ONU).

En 2015, l'ONU a publié ses 17 Objectifs de Développement Durable. Ces objectifs mondiaux formulent un plan de développement durable pour l'humanité et notre planète d'ici 2030. 

Ces 17 objectifs sont ambitieux, et contiennent 169 sous-objectifs, obligeant les pays membres des Nations Unies à œuvrer plus durablement afin d'équilibrer nature, croissance économique et comportements sociaux. 

Les ODD sont destinés au 193 pays membres des Nations Unis, dont la France. Ainsi, nous avons également une responsabilité dans la réalisation de ces objectifs d'ici 2030.

Objectif 12 : Consommation et production responsables, avec une volonté de réduire de moitié le gaspillage alimentaire mondial d'ici 2030. Il s'appuie sur les consommateurs et les distributeurs :

12.3 D'ici 2030, réduire de moitié le gaspillage alimentaire mondial par habitant et par distributeur, et réduire le gaspillage alimentaire tout au long de la chaîne de production et d'approvisionnement, y compris lors des pertes après récolte. 

Tous les Français sont responsables de la réalisation de ces objectifs, incluant ainsi les instances éducationnelles, les entreprises privées comme publiques, le gouvernement et les particuliers. 


Ensemble contre le gaspillage.