Press Room

Retrouvez nos CP, nos visuels et les articles qui parlent de nous !

Les femmes au pouvoir !

Ils parlent de nous !

Apprenez-en plus sur Too Good To Go

41 maires signent une charte pour réduire le gaspillage alimentaire
10 days ago
Pendant ce temps-là, 41 maires élus ou réélus ont signé la charte #MaVilleAntiGaspi de Too Good To Go afin de réduire drastiquement le gaspillage alimentaire dans leur ville.
Les Grandes Gueules : Too Good To Go explique les dates de péremption
13 days ago
Etes-vous prêt à manger après la date indiquée sur la boite pour moins gaspiller? Lucie Basch, la fondatrice de Too Good to Go, était l'invitée des "Grandes Gueules" de RMC.
POINT DE VUE. Alimentation : l’opportunité de revenir à l’essentiel
3 months ago
Pour Lucie Basch, fondatrice de Too Good To Go, la crise du Covid est l’occasion de repenser notre rapport à l’alimentation. Et à ceux qui la produisent. "Nous vivons un moment sans précèdent qui bouleverse et bouleversera nos vies sur le long terme. Individuellement et collectivement, c’est notre opportunité de changer : non pas de relancer, mais de transitionner, de proposer un nouveau système, juste, cohérent, durable."
Dates courtes - Too Good To Go l'appli anti-gaspi
5 months ago
La plupart des distributeurs ont aussi noué un partenariat avec Too Good To Go ("trop bon pour être jeté") né en 2016, grâce à cette appli téléchargée par 6 millions de personnes et 12 000 commerçants.
Too Good To Go embarque industriels et distributeurs alimentaires pour réviser les dates de consommation
5 months ago
Trente-huit acteurs de l'agroalimentaire qui signent un pacte contre le gaspillage s'inscrivent dans l'air du temps. Quand ils pointent le sujet quotidien des dates limites de consommation, ils impliquent tous les consommateurs. Carrefour, Intermarché, Monoprix ainsi que Danone et Bel, les distributeurs et les industriels ont été rassemblés par Too Good To Go, l'un des pionniers de l'anti-gaspi. Ils ont le soutien des ministères de la Transition écologique et de l'Agriculture.
Avec leurs applis Yuka et Too Good to Go, elles bousculent les supermarchés
9 months ago
Avec leurs applus Too Good to Go et Yuka, Lucie Basch et Julie Chapon bouleversent notre manière de consommer. Et obligent désormais les industriels à entamer une révolution.
Lucie Basch, en guerre contre le gaspillage
10 months ago
À 27 ans, Lucie Basch a déclaré la guerre au gaspillage alimentaire. Elle a inventé une application qui permet aux commerçants de brader leurs invendus du jour plutôt que de les jeter !
À quoi servent les dates de péremption ?
10 months ago
"À consommer de préférence avant le"... Mieux comprendre les dates de péremption de nos aliments pour éviter le gaspillage, c'est ce que défend Lucie Basch de Too Good To Go. Voilà pourquoi.
Les entreprises bousculées par des jeunes en quête de sens
a year ago
A 27 ans, Lucie Basch a déjà un joli bilan à son actif. Ingénieure de l’Ecole centrale, après avoir démarré sa carrière dans un grand groupe de l’agroalimentaire, elle a fondé en juin 2016 Too Good To Go, une entreprise vouée à lutter contre le gaspillage alimentaire. Trois ans plus tard, une soixantaine de waste warriors [guerriers des déchets] travaillent pour l’entreprise, 9 000 commerçants utilisent le dispositif, et trois millions de personnes ont téléchargé l’appli. « On crée de la valeur pour la so- ciété, on a construit un modèle économique qui fait sens et on peut viser un impact social positif », se félicite la jeune femme.
Too Good To Go contre le gaspillage alimentaire
a year ago
Le gaspillage alimentaire, ça suffit. Selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), un tiers de ce qu’on produit sur la terre termine à la poubelle. Dans un flot de paroles énergique, Lucie Basch, cofondatrice de l’application sur téléphone mobile Too Good to Go («trop bon pour être jeté»), dépeint sa guerre contre ces millions de tonnes de bons produits gâchés.