41 maires élus signataires de la Charte #MaVilleAntiGaspi de Too Good To Go

a month ago

Depuis près de 4 ans, le mouvement Too Good To Go combat le gaspillage alimentaire en travaillant avec tous les acteurs de la chaîne alimentaire et est également régulièrement sollicité pour son expertise par les pouvoirs publics, des collectivités territoriales ou encore des acteurs locaux souhaitant mettre en œuvre des solutions efficaces pour lutter contre ce fléau.

À l’occasion des élections municipales, Too Good To Go a donc lancé la “Charte #MaVilleAntiGaspi” permettant aux candidats de s’engager à réduire le gaspillage alimentaire de leur ville à travers 7 engagements concrets.

Près de 400 candidats ont signé la Charte et 41 ont été élus.

Lucie Basch, fondatrice et présidente de Too Good To Go France “Le gaspillage alimentaire est un enjeu de société dont les acteurs locaux s’emparent et on ne peut que s’en féliciter ! Nous sommes très fiers de voir que tant de candidats ont répondu à notre appel ! Et que 41 communes, dont les principales grandes villes françaises, vont s’attaquer concrètement à ce fléau qu’est le gaspillage alimentaire à nos côtés, en proposant à des millions de citoyens des solutions efficaces et inspirantes”.

Les 41 maires signataires de la Charte (par taille de population) :

  • Anne Hidalgo, Paris, DVG

  • Michèle Rubirola, Marseille, DVG

  • Grégory Doucet, Lyon, EELV

  • Jean-Luc Moudenc, Toulouse, DVD

  • Christian Estrosi, Nice, LR

  • Johanna Rolland, Nantes, DVG

  • Pierre Hurmic, Bordeaux, Bordeaux Respire

  • Nathalie Appéré, Rennes, PS

  • Serge Grouard, Orléans, DVD

  • Nicolas Mayer Rossignol, Rouen, DVG

  • Joël Bruneau, Caen, DVD

  • Cécile Helle, Avignon, DVG

  • Léonore Moncond'huy, Poitiers, Poitiers Collectif

  • Benoît Arrivé, Charbourg en Cotentin, PS

  • Yann Galut, Bourges, DVG

  • Franck Raynal, Pessac, DVD

  • Nicolas Daragon, Valence, LR

  • Frédérique Macarez, Saint-Quentin, DVD

  • David Robo, Vannes, DVD

  • Florian Bercault, Laval, Demain Laval Ensemble

  • Jean-Paul Fauconnet, Rosny-sous-Bois, Liste d'intérêt communal

  • Frédéric Chéreau, Douai, DVG

  • Hélène De Comarmond, Cachan, DVG

  • Nicolas Rouly, Le Grand Quevilly, PS

  • Bruno Drapron, Saintes, Sans étiquette

  • Charlotte Goujon, Petit-Quevilly, PS

  • Sébastien Leroy, Mandelieu-La Napoule, LR

  • Marylène Millet, St Genis Laval, Sans étiquette

  • Carole Canette, Fleury-les-Aubrais, DVG

  • Anne-Lise Dufour-Tonini, Denain, DVG

  • Laurent Baron, Le Pré Saint-Gervais, DVG

  • Eddie Ait, Carrières-sous-Poissy, Sans étiquette

  • Marcel Martel, Châteaurenard, Aucun

  • Christophe Lubas, Ramonville Saint-Agne, Génération.s

  • Mario Martinet, Berre l'Etang, DVG

  • Emmanuel Lievin, Chauny, Sans étiquette

  • Jean-Michel Buf, Blain, Sans étiquette

  • Laurent Delaunay, Izon, Sans étiquette

  • Florence Brau, Prades-le-Lez, Sans étiquette

  • Olivier Araujo, Charly, Sans étiquette

  • Alain Thiery, Chailly en Bière, Sans étiquette 

Dès l’installation du conseil municipal, Too Good To Go prendra contact avec les équipes pour travailler à la mise en œuvre de la Charte, dans un premier temps en identifiant leurs besoins et en créant des outils de sensibilisation et d’éducation.

Pour rappel, la Charte s’appuie sur 7 piliers pour réduire le gaspillage alimentaire :

  1. Mettre en place d’une cantine zéro gaspi

  2. Rendre la mesure du gaspillage alimentaire obligatoire dans les cantines

  3. Mettre en place des ateliers scolaires de sensibilisation au gaspillage alimentaire

  4. Créer une ligne dans le budget municipal alloué à la lutte contre le gaspillage alimentaire

  5. Organiser un événement annuel de sensibilisation au gaspillage

  6. Soutenir les projets alimentaires territoriaux dont le principal objectif est de lutter contre le gaspillage alimentaire

  7. encourager les commerçants à collaborer avec des solutions anti-gaspillage

Plus d’informations sur la Charte ici

À propos de Too Good To Go

Certifié B-Corp, le mouvement Too Good To Go est le leader dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. Téléchargée par plus de 6 millions de Français, l’application Too Good To Go a sauvé 15 millions de paniers depuis son lancement, grâce à son réseau de 13 000 commerçants partenaires aux profils variés.

Fondée en juin 2016 par l’ingénieure centralienne Lucie Basch, Too Good To Go France est basée à Paris et emploie aujourd’hui 80 “waste warriors” passionnés, et s’engage sur tous les fronts contre le gaspillage alimentaire.

Too Good To Go a initié en janvier 2020 le Pacte sur les Dates de Consommation, signé par 46 acteurs de la filière alimentaire pour réduire le gaspillage alimentaire et publié en octobre 2019 son premier livre, le “Guide Anti-Gaspi” qui donne les clés au consommateur pour réduire le gaspillage à la maison.

Plus d’informations sur www.toogoodtogo.fr ​- Kit presse disponible ici (visuels et anciens communiqués).

Contact presse Too Good To Go Stéphanie Moy [email protected] 06 32 55 85 48