16 octobre : Le gaspillage alimentaire, inacceptable pour 92% des Français

il y a un mois

Depuis plus de 3 ans, Too Good To Go lutte au quotidien contre le gaspillage alimentaire. A l’occasion de la journée nationale qui lui est dédiée, Too Good To Go a interrogé les Français sur le sujet pour connaître leur perception. Sans surprise, 92% des Français trouvent le gaspillage alimentaire inacceptable. Pour 57% d’entre eux, le gaspillage alimentaire est même tout à fait inacceptable et une tolérance zéro doit être appliquée à ce sujet.

Les plus de 55 ans sont les plus engagés et considèrent le gaspillage alimentaire tout à fait inacceptable à 64% tandis que les 25-34 ans sont les plus fatalistes : 12% d’entre eux pensent que le gaspillage alimentaire est acceptable (contre 6% de la population française). Ils ne sont que 46% à le trouver tout à fait inacceptable.

Parmi les gestes du quotidien permettant de lutter efficacement contre le gaspillage alimentaire, 30% des Français mettent en avant le fait de cuisiner les restes, suivi par la planification des repas (26%) et et la congélation des produits (24%). La vérification des dates de consommation n’arrive qu’en 4e position (10%), alors qu’elles sont responsables de 20% du gaspillage alimentaire chez le consommateur.

Surprise, des outils relativement récents sont également plébiscités : pour 4% des Français, les applications comme Too Good To Go luttent le plus efficacement contre le gaspillage alimentaire, ex aequo avec le doggy bag.

Lucie Basch, co-fondatrice et DG France de Too Good To Go “Ces chiffres sur la perception des Français sont une bonne nouvelle mais surprennent au regard des 10 millions de tonnes de nourriture jetées chaque année en France. Souvent, les citoyens ne savent pas comment agir. Par exemple, seuls 10% des Français préconisent la vérification des dates de consommation, alors qu’à elles seules, elles sont responsables de 20% du gaspillage à la maison. Il y a donc un gros travail d’éducation et de sensibilisation pour concrétiser ces intentions, et c’est la mission quotidienne de Too Good To Go. Via l’application, la parution du Guide Anti-Gaspi ou encore tous les événements locaux organisés par notre communauté d’utilisateurs à l’occasion du 16 octobre, nous sommes déterminés pour atteindre l’objectif de réduction de 50% du gaspillage alimentaire d’ici 2025 fixé par le gouvernement.”

Outre la parution du “Guide Anti-Gaspi” aux éditions Leduc.s le 1er octobre dernier, une quarantaine d’événements anti-gaspi seront organisés partout en France du 16 au 31 octobre, par des ambassadeurs Too Good To Go pour sensibiliser un maximum de Français au gaspillage alimentaire. Voir la carte des événements organisés du 16 au 31 octobre.

Résultats marquants de l’étude YouGov pour Too Good To Go : 

  • Potentiellement les plus enclins à vivre avec un petit budget et plus sensibles à la question écologique, les retraités et les étudiants considèrent le gaspillage alimentaire tout à fait inacceptable à respectivement 63% et 60% (contre 57% des Français).
  • Être parent et donc gérer (de manière réaliste) l’alimentation de ses enfants fait également la différence : le gaspillage alimentaire est tout à fait inacceptable pour 59% des sans enfants contre 52% des personnes ayant un enfant.
  • Sans surprise, les plus de 55 ans sont les plus virulents face au gaspillage alimentaire. C’est aussi la génération après-guerre, qui a connu un système alimentaire raisonné avant l’ère de la surproduction et l’arrivée des dates de péremption.
  • De même, 62% des personnes vivant en zone rurale considèrent que le gaspillage est tout à fait inacceptable contre seulement 52% des habitants de petite ville ou de taille moyenne.
  • Géographiquement, c’est dans le Sud-Ouest qu’on trouve les plus fervents adversaires du gaspillage alimentaire; 64% des habitants le considèrent tout à fait inacceptable.
  • Parmi les gestes permettant de lutter quotidiennement contre le gaspillage alimentaire, 30% des Français mettent en avant le fait de cuisiner les restes. Derrière, planifier les repas (26%) et congeler les produits (24%) complètent ce podium. La vérification des dates de consommation n’arrive qu’en 4e position (10%).
  • Pour lutter contre le gaspillage alimentaire, on observe des disparités entre hommes et femmes en termes d’organisation. Les solutions “immédiates” sont plébiscitées par les hommes : 32% cuisinent les restes contre 29% des femmes et 12% vérifient les dates de consommation contre 8% des femmes.
  • L’organisation a plus de succès chez les femmes : 28% d’entre elles planifient leurs courses contre 23% des hommes et 26% congèlent leurs produits contre 21% des hommes.
  • Si 4% des Français pensent qu’utiliser des applications est la manière la plus efficace de lutter contre le gaspillage alimentaire, les 18-24 ans sont les plus convaincus (7%).

Étude YouGov pour Too Good To Go disponible en ligne ici.

Crédit photo communiqué : Katie Campbell

A propos de Too Good To Go

L’application Too Good To Go est leader dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. Téléchargée par plus de 5 millions de Français, Too Good To Go a sauvé 10 millions de repas depuis son lancement, grâce à son réseau de 11 000 commerçants partenaires aux profils variés.

Fondée en juin 2016 par l’ingénieure centralienne Lucie Basch, Too Good To Go France est basée à Paris et emploie aujourd’hui 70 “waste warriors” passionnés, et s’engage sur tous les fronts contre le gaspillage alimentaire.

Too Good To Go a notamment publié en octobre 2019 son premier livre, le “Guide Anti-Gaspi” qui donne les clés au consommateur pour réduire le gaspillage à la maison.

Plus d’informations sur www.toogoodtogo.fr ​- Kit presse disponible ici (visuels et anciens communiqués). 

Contact presse : Stéphanie Moy 06 32 55 85 48 [email protected]