Sus aux dates de péremption

2 years ago

Après deux ans et une véritable communauté engagée, il est temps de changer d'échelle et de passer à une action collective en impliquant les industriels, la société civile et le gouvernement dans cette lutte.

Notre premier combat ? Les dates de péremption. Mal comprises, elles sont responsables de 20% du gâchis dans les foyers. Nous avons lancé une pétition #changetadate pour demander aux industriels et producteurs de s’engager en ajoutant sur leurs produits avec une DDM (Date de Durabilité Minimale) la mention « à consommer de préférence avant… mais aussi après ». Pour inciter le consommateur à sentir, observer et goûter avant de jeter !

La pétition recueille 4 300 signataires en 10 jours !

Pour concrétiser cette concertation entre acteurs, nous avons organisé une table ronde autour du thème « les dates de péremption, une idée dépassée ? » en rassemblant un industriel, un distributeur, un expert et une association de consommateurs afin de comprendre comment réviser les dates de péremption pour qu’elles deviennent un vrai indicateur sanitaire et durable.

Les points à retenir :

  • La collaboration entre acteurs tout au long de la chaine alimentaire est essentielle
  • Il faut harmoniser les dates à l’échelle nationale, avec des références interprofessionnelles afin de redonner de la légitimité et de la crédibilité aux dates de péremption
  • Rien ne se fera sans le consommateur : la sensibilisation et l’éducation sont des actions clés

La pétition et la table ronde sont les premières étapes pour la rédaction de notre livre blanc qui sera la feuille de route des actions claires à mettre en place à court, moyen et long terme que l’on présentera au gouvernement à la fin de l’année.