Pourquoi les abeilles sont indispensables à notre alimentation ?

Laura Mattei

2 months ago

Aviez-vous déjà réalisé que l’abeille est le seul insecte au monde à produire un aliment directement consommé par l’homme ? Cet aliment, c’est le miel ! Et c’est d’ailleurs le seul aliment contenant l’ensemble des substances nécessaires à la vie : de l’eau, des minéraux, des enzymes et des vitamines. Un petit miracle de la nature, n’est-ce pas ?


Quel est le rôle des abeilles dans notre écosystème ?

Le bon fonctionnement de notre écosystème repose essentiellement sur les abeilles. On leur doit notamment la richesse de notre biodiversité et une part importante de notre alimentation.

De la pollinisation...

Le travail de pollinisation des abeilles est fondamental pour pérenniser et perpétuer le fonctionnement de nos écosystèmes. En effet, nous dépendons de la pollinisation des abeilles pour la reproduction de près de 90% de nos plantes sauvages à fleurs et pour 75% des cultures vivrières.* Les pollinisateurs tels que les abeilles sont donc essentielles pour conserver notre biodiversité.

à la production

Notre sécurité alimentaire repose sur les abeilles. Leur travail de pollinisation permet en effet aux plantes à fleurs de se reproduire et donc d’assurer la production de fruits et de graines. On estime donc qu’environ 30% de notre alimentation dépend des abeilles.** Si les abeilles disparaissent, beaucoup des aliments que nous avons l’habitude de consommer aujourd’hui seraient voués à disparaître. En effet, si certains fruits et légumes sont pollinisés grâce au vent, ce n’est pas le cas pour les framboises, les raisins, les fraises, la rhubarbe, les mûres, les pommes, les poires, les salades, les poireaux, les aubergines, les poireaux, les oignons…

Et pourtant, nos butineuses sont de moins en moins nombreuses chaque année...


L’extinction des abeilles

Aujourd’hui, il est malheureusement difficile de parler des abeilles sans aborder leur risque d’extinction. D'après l'UNAF (Union Nationale de l’Apiculture Française), en France, depuis 1995, le taux de mortalité des colonies d’abeilles est passé de 5% à 30% voire 40%. Ce qui veut dire que près de 300 000 ruches disparaissent chaque année.

Les causes de leur disparition sont multiples :

• les dérèglements climatiques qui perturbent notamment les floraisons
• le manque de végétaux suite à des pratiques agricoles intensives
• les nouveaux virus et agents pathogènes (champignons, parasites)
• les insectes destructeurs (le frelon asiatique par exemple)
• et surtout, les pesticides et autres substances chimiques dans l’environnement

Les abeilles sont en danger, et nous, être humains, le sommes aussi ! Car notre environnement et notre alimentation dépendent en grande partie des abeilles...


Production et consommation de miel

Une abeille produit moins d’un gramme de miel tout au long de sa vie. Difficile alors d'imaginer le nombre d’abeilles nécessaires pour remplir ne serait-ce qu’un pot de miel !

Production de miel en France

En France, nous collectons près de 20 000 tonnes de miel chaque année*.

Avec près de 600 grammes de miel consommés par personne chaque année, la France est le pays le plus consommateur de miel en Europe ! Au total, ce sont 45 000 tonnes de miel qui sont consommées chaque année.***

Avec 40 types de miel différents, les apiculteurs Français ont une grande richesse et un véritable savoir-faire à offrir pour conquérir de nouveaux amateurs. Cependant, bien que la consommation de miel augmente d’année en année, on constate que la production, elle, s'amoindrit : en seulement 20 ans, la production de miel a été divisée par trois en France. Aujourd’hui, les apiculteurs Français ne parviennent à assurer que 50% de la production annuelle (20 000 tonnes).****


L’apiculture, un secteur en danger

Plusieurs raisons expliquent cette baisse de production :

• Les difficultés que rencontrent les apiculteurs pour élever les abeilles : parasites, insectes destructeurs, pesticides…

• Les difficultés que rencontrent les apiculteurs pour commercialiser leur miel : pour répondre à la demande croissante, ce sont plus de 30 000 tonnes de miel qui sont importées chaque année. Ces miels font souvent l’objet d’adultération (procédé où le miel est coupé avec du sirop industriel), et tirent donc les prix du marché vers le bas, fragilisant ainsi la filière apicole.

Pour soutenir les apiculteurs Français et valoriser leur savoir-faire, nous pouvons tous agir à notre échelle en privilégiant une consommation de miel local !

Et surtout, ne gaspillez jamais le fruit de leur travail : le miel est un des rares aliments qui ne se périme jamais. En effet, sa faible teneur en eau empêche toute fermentation et de fait, reste consommable à vie ! Vous pouvez donc faire fi de la DDM indiquée sur votre pot et profiter de votre miel jusqu’à la dernière cuillère.

Alors, la prochaine fois que vous entendrez une abeille bourdonner ou que vous dégusterez une bonne tartine de miel, ayez une pensée pour ces travailleuses. Joyeuses fêtes les butineuses <3

Pour en savoir plus sur la conservation du miel, c’est par ici

Péremption du miel : a-t-il une DDM ?


*Syndicat Français du Miel - **Nations Unies - ***Miel In France - ****Apiculture.net

Laura Mattei

Content Editor