Thé vert, blanc, noir : que choisir pour soi et pour la planète ?

Laura Mattei

2 months ago

Il y a quelques semaines, nous vous partagions notre top 14 des astuces pour réutiliser du thé infusé en vrac ou en sachet. Un article que vous avez particulièrement aimé découvrir, et pour cause : le thé est la boisson la plus bue au monde après l’eau. Chaque seconde, 25 000 tasses de thé sont consommées dans le monde, soit 2,16 milliards de tasses par jour !*

Ce 21 mai, nous célébrons la journée mondiale du thé et c’est donc le parfait moment pour revenir sur ce sujet et vous en dire un peu plus sur cette boisson tant appréciée.

Pour accompagner votre lecture, servez-vous donc une bonne tasse de thé et apprenez en plus sur cette boisson traditionnelle !


Comment bien choisir son thé ?

Il existe des milliers de variétés de thé à travers le monde ! Face à tant de choix, il n’est pas toujours évident de choisir son parfum.

D’après Thibault Ali, pharmacien et cofondateur de Panda Tea, le thé peut être choisi selon deux critères : “la plupart des amateurs de thé les consomment soit de manières curatives, soit pour le côté plaisir et gustatif.”


Choisir un thé à son goût

Si pour vous le thé est avant tout un moment de plaisir et de réconfort, il convient alors de trouver celui qui vous plaira le plus en bouche. Voici donc quelques informations pour vous orienter et vous aider à trouver un thé à votre goût !

Il existe deux grands types de thé : les thés natures et les thés aromatisés.

• Le thé nature est composé à 100% de feuilles de thé. Thé vert, thé noir, thé blanc, thé Oolong… tous proviennent de l’arbre théier mais ont connu différentes méthodes d’oxydation, leur donnant à chacun un goût bien distinct. En effet, la puissance aromatique, le corps et les tanins proviennent de plusieurs facteurs : la région de production, le type de sol, le climat, et surtout la méthode d’oxydation.

• Le thé aromatisé est composé de feuilles de thé auxquelles sont ajoutés des agents de goût : fruits, fleurs, huiles essentielles, épices, plantes… Vous connaissez tous l’Earl Grey ? Ce thé aromatisé est l’un des plus connus : il s’agit de thé noir à la bergamote.

Pour affiner votre choix, les thés aromatisés sont généralement regroupés par grandes familles gustatives : les thés épicés, les thés fruités, les thés gourmands, les thés floraux….


Choisir un thé pour ses vertus

Le thé est également largement reconnu pour ses vertus médicales et thérapeutiques ! Une consommation quotidienne permettrait même de réduire les risques de maladies cardio-vasculaires et agirait sur la prévention du diabète. Mélangé à des plantes, il peut constituer un vrai remède pour nos maux quotidiens.

“Soit on identifie un besoin, en matière de digestion ou de sommeil par exemple, puis on identifie les plantes qui ont cet usage traditionnel. Soit, on part d’une plante, par exemple une plante méconnue aux nombreuses vertus comme la sauge et on va créer une infusion” - explique Thibault.


Quel est le meilleur moment pour boire du thé ?

Les puristes vous diront sans doute qu’il n’y a jamais de mauvais moment pour boire un thé… Néanmoins, il est important de rappeler que cette boisson contient de la théine, un excitant naturel. Nous vous conseillons donc d’éviter d’en boire durant les heures qui précèdent votre coucher. Si vous êtes attaché à votre petite dose de chaleur et de réconfort le soir, nous ne pouvons que vous conseiller de vous tourner vers des infusions aux plantes ! Vous pourrez alors profiter de votre boisson chaude tout en trouvant le sommeil facilement.

Pour pouvoir profiter pleinement de ses tasses de thés et infusions, il convient également de respecter quelques règles de dégustation :

D'un point de vue préparation, chaque thé a une température idéale d'infusion qu'il faut bien respecter. On recommande également de toujours utiliser de l'eau minérale ou de l'eau filtrée pour éviter que le chlore ne viennent perturber le goût du mélange. Enfin, il est conseillé de respecter un bon dosage eau/quantité ainsi que les temps d'infusion pour éviter la saturation et obtenir une délicieuse tasse de thé équilibrée” conseille Thibault.


Comment bien conserver son thé ?

Les feuilles de thés et de plantes sont fragiles et peuvent se détériorer rapidement si l’on ne respecte pas certaines règles de conservation. D’après Thibault, “l’idéal est de conserver le thé à l’abri de la lumière et surtout de l’humidité”. En effet, les feuilles de thé sont poreuses, et absorbent donc naturellement l’humidité. Cela peut accélérer leur fermentation et modifier leur arôme. Placées dans une petite boîte en métal hermétique à température ambiante, elles se conserveront parfaitement.


Quel est l’impact environnemental du thé ?

Comme tout produit alimentaire, la production de thé a un impact environnemental sur notre planète. Le thé est en effet une industrie extrêmement importante, notamment pour des pays tels que la Chine, l’Inde, le Sri Lanka et le Kenya qui sont les plus gros producteurs de thé. En 2018, la production mondiale de thé s'élevait à près de 5,8 millions de tonnes métriques.** Une croissance qui ne cesse de s’accélérer puisqu’en vingt ans, la demande a augmenté de 60%.

Mais la monoculture intensive des arbres à thé a de nombreux impacts sur l’environnement, à commencer par la déforestation. Au Sri Lanka par exemple, les forêts ne couvrent aujourd’hui plus que 5% du territoire contre 90% dans les années 50.***

Par ailleurs, afin d’augmenter leur productivité, les plantations de thé nécessitent souvent l’usage de pesticides qui polluent la biodiversité locale. Ces pesticides sont dispersés par des pulvérisateurs électriques, eux-mêmes alimentés par des combustibles fossiles, élevant ainsi de manière conséquente l’empreinte carbone du thé.


S’il est difficile de mesurer précisément l’impact que notre consommation de thé a sur l’environnement, il est néanmoins possible de mettre quelques petits gestes en place pour en consommer durablement.

Quelques astuces pour consommer du thé durablement :

• Privilégier du thé bio ou issu du commerce équitable
• Faire chauffer la juste quantité d’eau dans la bouilloire pour minimiser l’empreinte carbone.
• Réutiliser son sachet de thé

“Les méthodes d’utilisation des sachets peuvent varier. En Europe on met un sachet de thé dans notre tasse et on le laisse infuser 3-5 minutes puis on va jeter le sachet. En Chine, ils prennent une petite théière, ils mettent beaucoup plus de feuilles de thé et ils vont verser de l’eau pour rincer une première fois les feuilles. Puis ils ré-infusent les mêmes feuilles toute la journée.” précise Thibault.

• Acheter son thé en vrac pour diminuer les emballages


Maintenant que vous en savez plus sur le thé, on espère que vous l’apprécierez d’autant plus lors de vos prochaines dégustations !

TOP 14 des astuces pour réutiliser du thé infusé

Source : *WorldTeaNews - ** Statista - ***Oxford Research

Laura Mattei

Content Editor